CHAMPIONNATS D'EUROPE CADETS

 

 

 

 

 

 

 

 

Legrand sur le podium !

Superbe performance pour le Grand-Quevillais Ugo Legrand, médaillé de bronze chez les moins de 66 kg, samedi à Salzbourg.

Comme un grand ! Présenté parmi les favoris avec ses podiums sur la scène internationale à Belfort et en Pologne (3e), Ugo Legrand a parfaitement tenu son rang, samedi à Salzbourg lors de la 1re journée de l'Euro des moins de 17 ans. Le Grand-Quevillais s'est une nouvelle fois invité à la cérémonie protocolaire des moins de 66 kg, repartant d'Autriche avec du bronze autour du cou, l'une des cinq breloques tricolores de ce métal du week-end (deux masculines et trois féminines). Une première pour un jeune Haut-Normand depuis les 3e place de Grégoire Chevreau (moins de 90 kg) et Benoît Bournisien (moins de 100 kg) lors des championnats d'Europe juniors 2001 à Budapest.
« Il y a un truc à faire », avait prévenu le champion de France. Il l'a fait. Après avoir écarté un Ukrainien et un Belge, il a chuté face au redoutable Britannique Jean Rene Badrick, épouvantail de la catégorie et futur champion, qui l'avait déjà battu deux fois cette saison. « C'est une Formule 1, il était au-dessus du lot », résume Rodolphe Legrand, le père et premier entraîneur d'Ugo, naturellement du voyage. « Il a parfaitement su rebondir en repêchages. » Il a alors épinglé à son tableau de chasse un Biélorussie, un Letton et l'Allemand Arendt, pour le 3e place. « Il avait étudié le tableau et avait presque tout prévu », selon le conseiller paternel, « pas forcément fier mais surtout content pour lui ». Ugo Legrand avait impressionné le staff fédéral en détaillant les caractéristiques de chacun de ses futurs adversaires.

Il passe son bac de français

« Il m'a vraiment surpris, dit encore Rodolphe Legrand. Techniquement, il est au-dessus de la moyenne. Physiquement, il a été impressionnant. Ugo est un ado. Il a l'âge de ses artères (16 ans) alors qu'il a combattu contre des gars nettement plus costauds, déjà des hommes ! »
Après avoir passé l'oral de son bac de français jeudi, il va pouvoir apprécier son exploit. « Etre bon en cadets n'est pas un aboutissement », rappelle le Grand-Quevillais, qui mettra cap sur l'Insep et le gratin du judo français à la rentrée prochaine. « Il est temps qu'il parte car le club ne peut plus rien lui apporter, glisse Rodolphe Legrand. Maintenant, c'est lui qui va apporter quelque chose à ses copains du club. »

EMMANUEL BUNOZ

Son parcours
1er tour : bat Lvov (Ukr)
2e tour : bat Ongena (Bel)
3e tour : battu par Badrick (G-B)
1er tour de repêchages : bat Shauliuk (Blr)
Finale de repêchages : bat Milenbergs (Let)
Combat pour la 3e place : bat Arendt (All)
l Le classement des moins de 66 kg : 1. Badrick (G-B) ; 2. Macharashvili (Geo) ; 3. Legrand (Fra) et Machin (Rus)
 

 

 

Conception, graphisme, photographies et illustrations : Promouvoir.comm© - Janvier 2001-2002

 [Copyright 2001] [Contact] [Infos légales] -ajouter un site-
 Dernière modification le lundi 14 novembre 2005 14:18